Internet et l’oignon d’invisibilite

Internet et l’oignon d’invisibilite

TOR signifie “The Onion Router” (le routeur en oignon), en référence à son fonctionnement en couches superposées. Ce logiciel permet de naviguer anonymement sur internet, et d’accéder à certains sites du Darknet.

Pour rendre anonyme les échanges, TOR chiffre trois fois la requête que l’ordinateur souhaite envoyer. La requête passe ensuite par trois relais différents, chacun possédant la clé de déchiffrement pour une des couches. Arrivé au dernier relai, le contenu est complètement déchiffré, ce qui permet au site internet de lire la requête et d’y répondre.

Le déchiffrement de chaque couche par les relais leur révèle l’adresse du relais suivant. De cette manière, chaque relai n’a connaissance que du relai qui le précède et qui le suit.

Lorsque le site internet répond à la requête, les relais font le travail inverse et chiffrent la réponse chacun leur tour. Une fois reçue, l’ordinateur pourra alors la déchiffrer sans que quiconque ne puisse lier la requête avec l’utilisateur·trice.

Darknet, lumières sur les réseaux de l'ombre